Réflexions

Comment redéfinir notre conception de la réussite ? (Un autre modèle de réussite existe)

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Et si on réinventait notre notion de la réussite pour vivre dans un monde meilleur …

“Je me présente, je m’appelle Henri,

je voudrais bien réussir ma vie,

être aimé, être beau, gagner de l’argent …”

Si on écoute bien cette chanson, on s’aperçoit qu’à la fin, ça ne finit pas vraiment bien …

Je vais vous dire pourquoi dans cet article !

1) Réussir sa vie signifie-t-il vivre le rêve américain ?

Quand je parle de rêve américain, je pense à tout ce qu’on nous fait croire depuis tout petit.

Nos parents, nos grands parents et toutes les générations derrière nous sont le fruit de la création de ce rêve, de cette vision de la réussite.

Nous avons été manipulés depuis des années pour en arriver là où nous en sommes aujourd’hui. Ceux qui tiennent les ficelles de ce monde et qui veulent toujours plus de profit (les grandes entreprises entourées des meilleurs avocats et lobbyistes et les Etats qui sont à leur service) sont rentrés petit à petit dans nos têtes pour nous dire ce qu’est la réussite.

 

Présent à tous coins de rues dans nos villes et même dans nos campagnes, à travers internet, les publicités nous absorbent et bâtissent notre inconscient collectif comme elles le désirent. Ce sont elles qui influencent nos vies.

Le système dans lequel nous vivons nous pousse à avoir toujours plus sans aucune satisfaction pérenne. Un bonheur que l’on consomme, éphémère qui finit par créer un monde où on tourne sur la tête et où nous pensons peut-être qu’il faut avoir pour être.

 

Je vois ça comme une sorte de prison sans barreaux, certains l’appelleront la matrice, d’autres le système, peu importe …

New York City qui montre bien la folie des grandeurs, destructrice de notre monde

Enfants, on nous dit d’abord de réussir à l’école pour avoir un beau métier, un bon salaire et au final pouvoir vivre une vie que l’on qualifie de confortable.

On s’aperçoit très tôt que nous sommes conditionnés dans un état d’esprit où notre statut a une place primordiale dans notre société (un cadre est en général mieux vu qu’un ouvrier par exemple, même lorsque les 2 métiers sont pénibles voire des bullshit jobs). Nous avons en tête des modèles à suivre pour être soi disant bien vu dans ce monde.

On va créer des disparités entre différents métiers qui vont par la suite créer différentes classes sociales. Les gens vont être pousser à se comparer les uns les autres et pour montrer que chacun a soi disant réussi sa vie, ils vont consommer des biens matériels qui pourraient montrer cette réussite illusoire.

Car bien souvent dans notre inconscient collectif, la réussite se définit avec une belle voiture, une grande piscine, une maison luxueuse et tendance … En bref un bon standing de vie qui peut se voir directement via tous ces biens matériels.

Aujourd’hui, on nous fait croire que l’on peut acheter notre bonheur en possédant le dernier smartphone, la dernière paire de chaussures tendance, le dernier gadget dit “révolutionnaire” ou encore à travers de beaux palaces, de villas en bord de mer, de voitures luxueuses, de voyages à gogo …

Voilà ce qu’est et ce que nous vend le rêve américain. Voyager dans le luxe sans se soucier du restePosséder Iphone rend-il plus heureuxYacht, la réussite suprême pour certains ?

Réussir sa vie, c’est pour beaucoup d’entre nous atteindre un certain confort de vie avec la vision que je cite ci-dessus et atteindre la liberté financière qui dépasse bien souvent les limites du raisonnable (je pense à toutes ces personnes qui veulent devenir millionnaires ou peut-être même milliardaires).

A ce sujet, dans le film Minimalism réalisé par Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus (the Minimalists). Une étude a été mené aux Etats-Unis montrant qu’au delà de 70 000 $/an, les personnes ne sont pas plus heureuses.

Certes cela représente une belle somme d’argent pour des individus qui touchent le smic voire moins, mais je me dis pourquoi rechercher à devenir millionnaire voire même milliardaires pour certains.

Quel intérêt ? On a plus d’argent mais on n’est pas plus heureux donc je pense que l’on a pas besoin d’autant d’argent.

Pour changer le monde, se changer soi et vivre mieux, nous devons commencer par consommer différemment et aller vers l’essentiel.

Ce qui signifie qu’il faut aussi apprendre à se connaître pour connaître nos besoins, savoir ce que l’on aime et qu’est-ce que nous avons réellement envie de réaliser dans ce monde.

Jim Carrey a dit:  “J’aimerais que chacun devienne riche et célèbre afin de comprendre que ce n’est pas la réponse”.

Je vous vois venir avec vos “Facile à dire pour Jim Carrey, il est lui-même riche et célèbre!” mais qui d’autre qu’une personne comme lui peut dire que ça n’en vaut pas la peine.

Chacun fait ses expérimentations et chacun découvre au fil de la vie ce qui lui semble bon. C’est un chemin que nous menons seul avec nous-même au final.

On est tous à peu prêts d’accord pour dire que la réussite repose sur des valeurs plus humaines (donner du sens à sa vie, être heureux, être en accord avec ses valeurs …) que matérielles.

Cependant pour ceux et celles qui ont atteints “la gloire, le succès”, il en découle bien souvent un mode de vie plus ou moins indécent.
En effet, nous entrons facilement dans un monde de surconsommation car nous en avons les moyens (voyager plus, avoir une maison plus grande, une voiture plus luxueuse …) et il est facile de se perdre.

Je trouve dommage de ne voir que rarement des personnes qui réussissent leur vie en accord avec leurs valeurs, en étant alignées et qui décident de vivre en consommant de façon raisonnée (je pense à Tony Robbins qui est un homme qui a permis de changer la vie de milliers de personnes mais qui voyage en jet privé, possède une immense maison et d’une certaine façon a des habitudes de vie qui vont nuire à l’équilibre pour notre planète et notre humanité).

Au fond de nous, c’est un vrai combat qui se livre pour définir ce qu’est notre réussite ou plutôt ce que signifie réussir sa vie.

Entre cette réussite dite éthique qui prône des valeurs humaines (le respect, la générosité, le partage, l’honnêteté, la justice …) et le fait d’avoir des biens matériels et la possession d’argent, on pense qu’il faut choisir.

2) Défaire nos croyances vis à vis de la réussite

Ce qui est difficile pour beaucoup de monde (y compris moi), c’est de défaire nos croyances.

Notamment celle de croire que l’argent montre notre réussite même lorsque vous entendez un tas de personnes qui vous diront que l’argent ne fait pas le bonheur ou qu’ils n’envient pas du tout ces personnes haut placées et/ou riches.

Je vous le dis, au fond d’elles-mêmes bien souvent ces personnes ressentent une certaine frustration vis à vis des personnes ayant beaucoup d’argent. Dans L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle, je lisais  une partie où il expliquait que lorsqu’une personne qui avait des revenus “normaux” critiquait violemment les riches et que cette même personne disait ne pas les envier, on pouvait douter de ses convictions.

Quand je vois ces personnes et même des proches qui essayent de gagner de l’argent coûte que coûte pour améliorer leur confort de vie (pouvoir s’acheter une maison, une meilleure voiture, offrir plus de gadgets à leurs enfants) quitte à faire tout un tas de bullshit jobs que ce soit dans les bâtiments de la Défense à Paris ou entrain de cultiver des légumes bourrés d’OGM de 7h à 23h, 7 jours/7 (expérience vécue), je me demande si elles ont vraiment réussi leurs vies.

Vis à vis de la famille et des amis, pouvoir dire je suis cadre dans une grosse boîte avec de très bons revenus ou encore travailler d’arrache pieds pour générer de bons revenus permet d’être bien vu et d’être la “fierté” de son entourage.

Devons-nous sacrifier nos vies, notre santé physique et mentale pour réussir sa vie ou pour montrer à nos proches une certaine vision de la réussite?

Est-ce qu’avoir beaucoup d’argent est un synonyme de réussite ?

 

L’argent n’achète pas le bonheur. Tout le monde le sait ou plutôt tout le monde le dit, nuance. Je vous renvoie au point sur le documentaire Minimalisme.

Quelle est l’importance de votre statut dans votre réussite personnelle? (statut vs argent, le maçon convoité)

 

Prenez conscience de l’importance du regard des autres et de vous-même par rapport à la valeur que vous accordez à votre statut ou à votre possession d’argent.

J’ai l’impression que pour beaucoup d’entre nous avoir un mode de vie plus proche de la nature signifie régresser. Mais régresser par rapport à quoi ? On peut se demander d’où nous vient cette vision du progrès. Est-ce que progrès rime avec toujours plus de technologies, plus de confort où tout nous est servis sur un plateau du moment qu’on paye mais au détriment de qui ? ( cf applications numériques vs les oubliés du numérique).

Nous pouvons définir la réussite autrement tout en conservant une vie confortable, voire même mieux que ce qu’on c’était imaginé avant !!

3) Avoir moins pour vivre mieux, notre définition de la réussite (vers une réussite plus raisonnée)

Réussir sa vie, pour nous c’est faire quelque chose qui nous passionne, qui donne du sens à nos vies et qui apporte de la valeur aux autres.

C’est aussi prôner des valeurs que l’on juge fondamentales, le respect de l’humanité et de la planète, le partage, l’amour, la générosité, la justice …

C’est pour cela que nous décidons d’aller vers une vie qui prône l’autonomie et la philosophie du minimalisme.

Sans oublier que nous avons pour but de consacrer du temps à nos passions dans notre future vie.

Le minimalisme est une des clés dans la réussite de sa vie (apprendre à se connaître pour connaître ses besoins et revenir à l’essentiel), nous en sommes persuadés.

Tendre vers l’autonomie globale (nourriture, énergie, eau …) est aussi une clé essentielle. Nous voulons d’un monde avec moins d’inégalités. Nous voulons arrêter de tuer une partie du monde qui se tue à la tâche pour nous occidentaux et nous voulons dépendre le moins possible de ce système pour nous sentir libres.

Réussir sa vie rime avec liberté et respect

Nous croyons aussi aux principes de la permaculture qui nous permettront de vivre plus heureux car plus en accord avec nos valeurs.

Je vous invite à regarder notre article comment vivre plus heureux avec les principes de la permaculture pour plus de détails.

Un autre modèle de réussite existe …

Aujourd’hui beaucoup de personnes sont absorbées par des modèles de réussite qui ont soi disant révolutionnés le monde mais peu de personnes parlent d’autres modèles qui sont tout aussi inspirants. A mon avis, certains le sont même plus.

Si on prend l’exemple de Steve Jobs, c’est un homme brillant qui a su réussir sa vie selon les codes qu’on nous a appris et les médias nous le montrent bien. Il a révolutionné le monde de la technologie et certains diront même le monde tout court. Il est devenu un homme extrêmement riche grâce à son empire Apple. Il a su faire preuve de persévérance, de détermination, de courage…

Mon propos, c’est de dire qu’il existe aussi des personnes comme Pierre Rhabi qui réussissent leur vie en vivant de façon plus simple. Bien sûr, ce que Pierre Rhabi a accompli a demandé du travail, de la persévérance, de la détermination…Nous choisissions de nous rapprocher de ce mode de vie que nous jugeons plus cohérents pour pouvoir aspirer à un monde meilleur pour les générations futures du monde entier.

Et comme je le disais plus haut, on prendra du temps pour pratiquer nos passions (la danse, le dessin, la couture…) tout en s’occupant de notre potager et de notre maison.

4) Se poser et reconstruire son propre modèle de réussite, le nouveau rêve

Maintenant imaginez une vie en accord avec vos valeurs profondes, une vie dans laquelle vous vous réaliserez et où vous pourrez dire que vous avez contribué à un monde meilleur parce que vous avez décidé de faire ce que vous aimez tout en étant respectueux de notre planète et de l’humanité.

Vous pouvez devenir acteur, chanteur, peintre, humoriste, médecin, professeur … Je vous invite à vous trouvez vous-mêmes, à découvrir vos valeurs pour vous accomplir. En résumé, la réussite c’est apprendre à se connaître et savoir écouter son cœur.

Et surtout restez cools sur le chemin ;)

Je termine avec la définition de la réussite de Ralph Waldo Emerson qui selon moi prend tout son sens à la fin de cet article:

« Rire souvent et beaucoup, mériter le succès des gens intelligents et l’affection des enfants, gagner l’estime des critiques honnêtes et endurer les trahisons de ceux qui ne sont pas de vrais amis, apprécier la beauté, trouver ce qu’il y a de mieux dans les autres, laisser derrière soi un monde un peu meilleur pour un bel enfant, un jardin fleuri ou une condition sociale moins dure, savoir qu’une vie seulement a respiré plus facilement grâce à vous, voilà ce qu’est la réussite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *